BIOGRAPHIE

Milla Laborde

milla laborde à l'atelier

Née à Aix en Provence en 1978, Milla Laborde est une artiste peintre autodidacte qui découvre la peinture très jeune et qui, tout de suite, éprouve un amour profond pour l’art abstrait.

Puisant ses origines en Corse, après avoir grandi tantôt en Drôme provençale tantôt aux Antilles et dans le sud-ouest, Milla Laborde débute son parcours artistique à la suite d’un événement grave et marquant qui lui fait prendre conscience que l'on ne vit qu'une seule fois.

Elle s’autorise à changer de cap pour y peindre son univers en s’exprimant par l’abstraction.

Encouragée dans sa démarche, elle établit son atelier au cœur du Médoc en 2019, intègre dans la foulée un  collectif d'artistes : le collectif SMAC : synergies médocaines des artistes créateurs, dont les valeurs d’échanges, de promotion et de sensibilisation à l’art en Médoc l’ont tout de suite conquise.

Depuis , elle expose régulièrement à la fois sur les Landes et sur le territoire Médoc et propose son travail grâce à deux galeries d'art : ARTMAJEUR ET SINGULART.

milla laborde en exposition
Milla laborde bambarra

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Pour l’artiste, peindre son abstraction c’est comme toucher du bout des doigts, l’impalpable qui glisse, se faufile et qui pourtant apaise le corps et l’âme.

Peindre son abstraction, c’est aussi retrouver les couleurs de son enfance qui l’ont inconsciemment imprégnées et qui orientent chaque jour le choix de sa palette : Le bleu apaisant de l’océan qu’elle aime tant et les rouges flamboyants des jardins colorés qui la renvoient à ses moments d’insouciance et de pur bonheur avec toujours une volonté, celle de ne pas « figurer » ses souvenirs.

Au-delà de tout ça, peindre son abstraction c’est l’envie forte de laisser une trace de son passage dans ce monde qui file et défile.

milla laborde à l'atelier vernissage d'une toile
milla laborde le secret bien gardé

Chaque toile, travaillée à l’acrylique, représente pour l’artiste son besoin d’ancrage terrestre mais aussi le désir d’évasion et de liberté qu’elle orchestre sur la toile avec de la texture et du sable des plages qu’elle a fréquenté au fil de son histoire. Les fondus qui envahissent son travail sont le reflet du geste intuitif de sa main et de ses pinceaux.

Ses tableaux sont très clairement un prolongement de son hypersensibilité qui s'exprime et qu'elle choisit de partager avec le public.